gefb-cg71.com
Image default
Agriculture

Comment entretenir son broyeur agricole : les pièces à changer

Qu’il s’agisse d’un broyeur à axe vertical, à axe horizontal, exportateur ou forestier, un entretien régulier prime. Cela permet de s’assurer que l’engin ne tombe pas en panne et d’éviter les grosses dépenses qui s’ensuivront. Donc, on est dans l’obligation d’avoir des pièces de rechange. Mais avant tout, on doit définir les budgets et les besoins. Et encore faudra-t-il savoir quelle est la meilleure option entre la location et l’achat d’un broyeur.

Astuces pour entretenir son broyeur agricole

Pour une utilisation durable, le broyeur agricole nécessite un entretien rigoureux. Cela permet d’éviter les gaspillages de temps et d’augmenter la rentabilité des activités agricoles. Car on pourrait facturer de grosses réparations si on néglige l’entretien. Donc, pour ce faire, on est tenu de disposer de pièces de rechange dans un premier temps. Il s’agit des lames réversibles, des couteaux de broyeur, des marteaux… Cela évite que l’engin tombe en panne sans pouvoir le réparer.

Et en termes de réparation, les guides dans les notices aident la plupart du temps. Mais cela ne veut pas dire qu’on est capable de réaliser l’opération tout seul à chaque fois. Au contraire, on devrait de temps en temps contacter des professionnels. Mais quoi qu’il en soit, il faudrait quand même procéder à un entretien avant chaque utilisation. Dans ce cas, on enlève les débris après le travail. Un lavage avec un nettoyeur haute pression fera l’affaire pour y remédier.

Ensuite, on vérifie le système de fixation comme les écrous et les boulons. C’est pour minimiser les risques d’accident. En ce qui concerne la partie moteur, une vidange et un check sur le séparateur eau-carburant s’imposent. Et il est important d’utiliser une huile de qualité pour en assurer davantage le bon fonctionnement. Par ailleurs, on contrôle si les lames, les couteaux et les axes nécessitent un remplacement. Enfin, il faut également surveiller le système électrique du broyeur, surtout au niveau de la batterie.

Entre location et achat d’un broyeur

Pour l’heure où la protection de l’environnement prime, l’incinération est devenue un tabou qu’importe la raison. C’est ce qui pousse davantage les gens à utiliser un broyeur. Parce qu’il offre la possibilité de diminuer les déchets verts. Pour les travaux de jardinage, il reste préférable d’employer un broyeur de branches, car il réduit jusqu’à 80 % les déchets.

Dans ce cas, on s’en sert rarement dans l’année. De ce fait, l’idéal sera de le louer au lieu d’en acheter. Non seulement on évitera de faire des entretiens fréquents, mais on disposera des modèles dernier cri à chaque besoin. Contrairement pour l’achat, parce qu’on a des engagements à respecter comme des démarches administratives et les versements de cautions.

Qui plus est, on pourrait rencontrer un sérieux problème si le broyeur est en panne. Donc, aussi bien la location que l’achat présentent des avantages et des inconvénients selon le budget et les exigences. Pour les agriculteurs, l’achat reste la meilleure option, notamment avec une utilisation fréquente. Parce que ces professionnels ont besoin d’une indépendance totale lors de l’usage.

Enfin, en ce moment, même avec un budget serré, on a la possibilité d’acheter un broyeur chez les revendeurs d’occasion. Et qu’il s’agisse des nouveaux engins ou ceux de seconde main, on pourra bénéficier d’une facilité de paiement.

Related posts

“Produire une alimentation saine” à la Ferme de la Charme dans le Doubs

adrien

5 ans plus tard, quel est le bilan de l’inscription au patrimoine mondial ?

adrien

Face au changement climatique, les agricultures africaines au défi de la sécurité alimentaire

adrien