gefb-cg71.com
Image default
Nature / Jardin

Pourquoi se tourner vers le jardinage lorsqu’on atteint un certain âge ?

Après un certain âge, il est important de trouver une occupation qui peut vous passionner et vous faire revivre, en quelque sorte. Alors, pourquoi ne pas se tourner vers le jardinage ? Après tout, c’est bien le moment de faire un petit retour aux sources et d’apprécier la beauté de la nature. En plus de ses bienfaits psychologiques, le jardinage est une activité physique à part entière. Idéal surtout pour les personnes âgées, celui-ci maintient le corps en bonne santé. Il est même possible de soigner des maladies grâce à cette activité.

La réalité quand on est sénior

D’après certaines études, l’être humain est émotionnellement plus sage lorsqu’il atteint un certain âge. Cette sagesse émotionnelle est façonnée par la longue expérience acquise au cours de la vie. Un sénior est capable de faire la différence entre la futilité et ce qui est vraiment important. Il est capable de ressentir plus facilement le bien-être et la paix intérieure.

Cependant, tandis que l’esprit continue de grandir, le corps physique a déjà entamé son déclin. La plupart du temps, les sens perdent en efficacité. La vue et l’ouïe sont les plus concernées, mais en réalité tous les sens sont affectés. Et c’est aussi le cas pour le reste du corps, qu’il s’agisse des muscles, des organes et de tous les tissus. Le sénior n’a plus la même endurance et la même force physique. C’est pourquoi il doit vivre au ralenti par rapport à il y a encore quelques années.

Mais son corps est aussi plus en proie à des maladies. Et il est parfaitement conscient que l’inévitable l’attend au tournant. Certains séniors qui ont pu acquérir assez de sagesse peuvent commencer à se poser cette question : comment préparer ses obsèques ?. Ils peuvent par exemple choisir leur cercueil, précommander une plaque funéraire ou commencer à éditer leurs cartes d’annonces de décès et de remerciement, sans oublier le plus important : écrire leur testament.

Le jardinage : une occupation sérieuse

Vivre au ralenti ne veut pas dire se vautrer dans le canapé à regarder la télé ou rester au lit attendre l’heure du déjeuner. Lorsqu’on est sénior, il est important d’occuper ses journées, de faire plusieurs activités. C’est dans ce contexte que le jardinage devient une option sérieuse. C’est une activité à la portée de n’importe qui, homme ou femme, malgré une baisse de la capacité motrice.

Le jardinage fait partie des activités proposées en EHPAD. C’est une activité en extérieur qui enlève l’impression de l’isolement qui peut parfois être assez dur à vivre psychologiquement pour les personnes occupant ces établissements. De plus, le jardinage est aussi une activité engageante, qui suscite la motivation de la part du sénior. C’est aussi une activité en groupe qui éveille les sens sociaux.

Mais en dehors de ces établissements d’accueil, le jardinage est aussi largement pratiqué. Et dans ce cas, cette activité est encore plus engageante. En effet, il est pratiqué à cœur joie à plein gré. Le sénior est motivé par le résultat, qui est d’avoir un beau jardin ou de faire pousser quelques légumes s’il s’agissait d’un jardin potager. C’est dans ce cas que jardiner permet aussi de veiller à sa santé en consommant des légumes sains et frais.

Les bienfaits du jardinage sur les séniors

S’occuper des plantes et des fleurs est un bon moyen de cultiver en soi la joie et la bonne humeur. Le calme, la nature, l’air frais, mais aussi le soleil ont des bienfaits sur la santé et le moral. C’est ce qui attend un sénior dans un jardin même s’il ne participe pas à l’entretien de celui-ci. Ainsi, si en plus, il y apporte sa contribution, il ne peut qu’être plus heureux. Le jardinage contribue ainsi à réduire le stress, l’anxiété et la dépression.

Mais le jardinage, c’est aussi une activité physique comme une autre. En plus, entre la tonte de la pelouse, l’arrosage ou le taillage des haies, l’activité physique est bien variée. On peut donc dire que le jardinage entretient les muscles et les os. Il réduit aussi les risques cardiovasculaires et lutte contre certaines maladies comme la tension artérielle ou le diabète.

Le jardinage permet même de soigner des maux et combattre certaines maladies. Même si elle n’est pas encore très répandue, la science qui s’occupe de guérir grâce au jardinage existe. Et elle s’appelle l’hortithérapie. En ce moment, ce sont surtout les troubles mentaux et psychiques qui sont traités par cette discipline.

Prendre les précautions nécessaires

Malgré les bienfaits du jardinage, il ne faut pas s’aventurer au-delà de ses capacités physiques. Il ne faut pas oublier que le corps d’un sénior n’est plus celui qu’il avait à 30 ans. Il faut éviter par exemple les charges trop lourdes ou les activités trop contraignantes pour le dos. Si possible, adaptez votre jardin à vos capacités. S’équiper de potagers sur pieds par exemple vous évite de vous accroupir à longueur de journée. Il faut aussi éviter certains outils et il faut se protéger du soleil par les temps chauds. Enfin, il ne faut pas oublier les précautions d’usage, comme les pauses et la réhydratation régulière.

Related posts

Acheter son gazon synthétique sur internet : est-ce une bonne idée ?

administrateur

Un blog d’informations, d’actualités d’astuces et de conseils

administrateur

Quel prix pour un paysagiste ?

Journal