gefb-cg71.com
Image default
Business / B2B

Comment choisir un vêtement de sécurité de haute visibilité ?

Les vêtements de sécurité de haute visibilité sont des vêtements de professionnels soumis à une réglementation stricte qu’il ne vaut mieux pas négliger. Les employés peuvent être exposés à des dangers ayant pour cause le fait qu’ils soient mal vus par les autres usagers lors de travaux. Fournir des vêtements de travail pour vos salariés est essentiel pour leurs protections. C’est notamment le cas lorsqu’ils interviennent sur des chantiers publics ou sur des équipements en bord de routes. Les vêtements de sécurité de haute visibilité sont là pour prévenir ce danger. Découvrons comment bien choisir votre vêtement de travail et de sécurité de haute visibilité.

 

Qu’est-ce qu’un vêtement de sécurité de haute visibilité ?

Le vêtement de sécurité à haute visibilité est un vêtement de travail que les travailleurs peuvent porter pour être vus par les autres personnes, comme une veste, une salopette ou une combinaison. Le plus souvent, les vêtements de sécurité à haute visibilité sont portés pour avertir de la présence d’un travailleur, particulièrement dans des conditions de faible luminosité ou dans l’obscurité. Qu’est-ce qu’un vêtement de sécurité de haute visibilité ? Le port de vêtements de sécurité de haute visibilité est réglementé par l’article 4321-1 du Code du travail. L’employeur a pour obligation de mettre à disposition des salariés les EPI nécessaires, gratuitement et de manière personnelle. En fonction des conditions de travail des employés, la loi peut imposer le port de vêtements de haute visibilité. Les professionnels concernés peuvent intervenir sur les travaux publics comme les travaux de voirie, assurer le ramassage des ordures, travailler dans le domaine des transports routiers ou ferroviaires.

Il faut savoir que les travailleurs amenés à se retrouver sur les voies de circulation sont les plus exposés aux risques liés au manque de visibilité. En effet les chiffres le prouvent, le trafic routier nocturne représente moins de 10 % de la totalité du trafic, mais il est à l’origine de 35 % des blessés hospitalisés et 45 % des tués.

 

Des vêtements de travail qui sont réglementés

Les vêtements de sécurité sont fabriqués avec des matières fluorescentes qui peuvent être jaunes, oranges ou rouges. Leur couleur doit être choisie en fonction du contraste qu’elle apporte à l’environnement. Attention, car ces matières servent à rendre l’utilisateur visible de jour mais ne fonctionnent pas de nuit. Le tissu fluorescent doit être réparti entre le devant et le dos du vêtement. En revanche, les bandes rétro-réfléchissantes assurent la visibilité du travailleur de nuit en réfléchissant la lumière. Il existe deux matières distinctes :

  1. La microbille, souple, confortable et adaptée à des conditions extrêmes d’utilisation.
  2. Le microprisme qui est sensible à l’orientation et apporte de la couleur.

La norme ISO EN 471 est définie en 3 classes pour les vêtements haute visibilité que l’on peut distinguer de la manière suivante.

  • Classe 1 : niveau de visibilité le plus faible, comme le baudrier.
  • Classe 2 : niveau intermédiaire de visibilité, comme le polo, le gilet.
  • Classe 3 : niveau de visibilité le plus élevé, comme la parka, le pantalon, la veste, le blouson à manches longues.

Plus la classe est élevée et plus le niveau de visibilité est haut.

 

Comment entretenir les vêtements de sécurité de haute visibilité ?

Les vêtements de travail doivent protéger les employés des risques qu’ils encourent. Leurs propriétés de protection ne doivent pas être diminuées lors du nettoyage. Il est parfois recommandé que les vêtements soient entretenus par des professionnels qui auront recours à des techniques de nettoyage efficaces et non agressives. Il existe des normes spécifiques au lavage des vêtements de sécurité :

  • EN ISO 6330 : Méthodes de lavage et de séchage domestiques en vue des essais des textiles
  • EN ISO 3175-2 : Entretien professionnel, nettoyage à sec et nettoyage à l’eau des étoffes et des vêtements

Un exemple typique est celui du vêtement recouvert de produits dangereux qui pourraient souiller d’autres vêtements ou contaminer les eaux de lavage, voila pourquoi il est important de bien les laver.

Related posts

Ce qu’il faut savoir sur une agence de domiciliation à Paris

administrateur

Comment acheter son nom de domaine ?

administrateur

Management : vers un travail 100% hybride

administrateur