gefb-cg71.com
Image default
Maison / Bricolage / Déco

Amélioration de la performance énergétique : 5 Aspects importants

Les enjeux écologiques de notre monde poussent à une prise de conscience collective et à des actions pertinentes. Du sommet de l’État aux simples citoyens, chacun a une partition à jouer, si nous voulons préserver notre chère planète pour les générations futures. Divers dispositifs sont d’ailleurs déployés par les États pour encourager l’amélioration des performances énergétiques des habitats.

Cela dit, l’amélioration des performances énergétiques des maisons intègre aussi des retombées économiques, les dépenses énergétiques constituant les principaux postes de dépenses des foyers. Dans cet article, nous vous proposons 5 aspects parmi les plus pertinents à prendre en compte pour une meilleure performance énergétique de votre maison.

Un audit énergétique de votre maison

C’est pour ainsi dire la base de toutes les actions que vous pourriez être amenés à entreprendre pour l’amélioration de la performance énergétique de votre logement. Un audit énergétique permet notamment de mettre en lumière les sources de déperdition d’énergie de votre bâtiment. À travers ce diagnostic global, vous avez désormais un bilan précis de chaque poste énergétique du bâtiment.

Pourquoi la consommation énergétique de votre bâtiment augmente-t-elle ? Quels sont les équipements en cause et les principales sources de déperdition d’énergie ? Quels sont les secteurs sur lesquels agir pour remédier à la situation et avoir un bâtiment avec de meilleures performances énergétiques ? Un audit énergétique bien réalisé prend en compte chacun de ces aspects :

  • Les matériaux de l’isolation ;
  • Le chauffage électrique ou au gaz ;
  • La répartition de la chaleur ;
  • La production d’eau chaude ;
  • Les possibilités thermiques, etc.

En effet, un audit énergétique pertinent suppose l’analyse de la construction et la compréhension du fonctionnement du bâtiment, l’élaboration d’un plan d’optimisation énergétique et les options de mise en œuvre. Il faudra notamment travailler de manière spécifique sur chaque source de dépense énergétique, l’objectif étant d’améliorer sa performance. Ce qui aura pour effet l’amélioration de la performance énergétique globale du bâtiment.

Pour financer l’audit énergétique de votre bâtiment, vous pouvez compter sur divers dispositifs mis en place par l’Etat, notamment ma prime renov 2022 qui vise à faciliter l’accession à des travaux de performance énergétique.

Les travaux de rénovation énergétique

L’isolation et le chauffage représentent les principaux axes à prendre en compte dans les travaux de rénovation énergétique. Selon l’Ademe, le chauffage constitue 60 % des dépenses énergétiques des ménages. Pour ce qui concerne l’isolation, son importance se justifie par le fait que l’augmentation de la consommation énergétique est généralement en lien avec des déperditions de chaleur.

Le toit est à cet effet la principale source de déperdition de chaleur et fait l’objet d’un soin particulier à l’occasion des travaux de rénovation énergétique. En plus des axes susévoqués, les travaux de rénovation énergétique impliquent également la régulation du chauffage et la ventilation. Il s’agit là des quatre différents types de travaux de la rénovation énergétique des bâtiments.

Pour commencer, basez-vous sur le bilan complet fourni par l’audit énergétique pour savoir les travaux à prioriser dans votre cas particulier. Il est recommandé en effet de commencer par les plus grands postes énergétiques ou encore les plus grandes sources de consommation d’énergie. Il peut être intéressant à cet effet de songer à remplacer votre vieille chaudière par une pompe à chaleur air-eau. Mais, comment installer une pompe a chaleur air eau? Notons avant tout qu’il s’agit d’un travail de professionnels.

Si divers plombiers chauffagistes proposent aujourd’hui ce service aux ménages, il serait plus sage de recourir à un frigoriste professionnel qui possède l’autorisation requise pour la manipulation des fluides frigorigènes. Il est en outre qualifié pour vous aider à choisir la pompe à chaleur idéale pour être éligible aux aides financières et primes.

Par ailleurs, si vous envisagez de remplacer une chaudière à fioul par une pompe à chaleur, sachez que vous pouvez profiter de l’offre de chauffage à 1 euro. Cette offre concerne tous les propriétaires de maison individuelle utilisant des énergies fossiles pour le chauffage.  

Pour ce qui concerne l’isolation optimale de votre maison, vous devriez envisager des travaux d’isolation des combles, des ouvertures telles que les fenêtres et surtout l’isolation de la toiture. Par ces travaux, les échanges thermiques entre l’extérieur et l’intérieur du bâtiment sont résolus, et vous pouvez ainsi considérablement réduire votre consommation énergétique.

Les équipements d’optimisation de la consommation

Il est possible sans effectuer de grands travaux d’améliorer sensiblement l’efficacité énergétique de votre bâtiment. Cela, par le biais d’équipements d’optimisation de la consommation énergétique. En la matière, on distingue divers types d’équipements.

Le thermostat d’ambiance permet de limiter les dépenses d’énergie, et par la même occasion l’émission de gaz à effet de serre. En effet, un tel dispositif régule la température de chaque pièce en fonction des heures de la journée et du fait qu’elle est ou non occupée. Votre chaudière se déclenche donc ou se met en veille de façon automatique selon vos réglages.

Vous pouvez à cet effet opter pour un thermostat programmable en fonction des moments de la journée et de vos habitudes, ou encore un thermostat connecté que vous pouvez en plus contrôler à distance depuis votre téléphone, par le biais d’une application mobile.

Parmi les meilleurs équipements d’optimisation de la consommation, on note également le robinet thermostatique. Il participe à réduire votre consommation de chauffage de 3 à 5 % selon les chiffres de l’Ademe et se fixe directement sur votre radiateur à eau.

Dans un autre registre, la sonde extérieure de température est utilisée pour mesurer la température extérieure et la transmettre à votre dispositif de régulation de chaudière, pour une meilleure adaptation de la température intérieure. Vous réaliserez un maximum d’économies d’énergie en associant la sonde extérieure de température à un thermostat ou à un robinet thermostatique.

Par ailleurs, vous pouvez aussi opter pour des radiateurs connectés avec thermostat intégré, pour une meilleure régulation de la température pièce par pièce. Très efficaces, ils vous assurent une économie de l’ordre de 45 % sur votre facture de chauffage. Ils sont pilotables à distance et vous pouvez même avoir des modèles équipés de capteurs de présence ou de système de géolocalisation, pour une mise en marche automatique lorsque vous êtes en approche.

Améliorer l’optimisation par les énergies renouvelables

Par le biais des énergies renouvelables, vous pouvez progressivement vous affranchir de l’apport énergétique extérieur et assurer votre consommation énergétique par votre production propre. En la matière, de plus en plus de gens ont recours à l’installation de panneaux solaires photovoltaïques, pour produire l’énergie électrique nécessaire au fonctionnement optimal du logement.

Si le coût d’installation peut sembler élever pour certains budgets, les avantages sur le long terme sont considérables. En effet, ils vous assurent une autonomie en matière d’électricité sur de nombreuses années, et vous pouvez même en cas de surproduction revendre le surplus pour entretenir et développer vos installations.

En outre, vous pourriez même envisager un système de chauffage d’eau chaude sanitaire solaire. Cela se fait par un panneau solaire polycristallin ou monocristallin installé sur le toit de votre immeuble et notamment relié à un ballon de stockage d’eau. Par un tel système, vous pouvez réduire presque de moitié votre facture d’électricité.

Adopter les bonnes pratiques

Pour tirer le meilleur des solutions techniques ci-dessus suggérées, il est indispensable d’adopter de bonnes pratiques, pour réduire la consommation électrique et partant, la performance énergétique de votre logement.

Cela part des gestes simples comme le fait d’éteindre les lampes lorsqu’on quitte une pièce, remplacer les vieilles ampoules et limiter la consommation des différents appareils, aux solutions plus techniques ayant trait notamment au réglage optimal de la température de chaque pièce. En la matière, sachez qu’une réduction de seulement 1° peut vous permettre de réaliser jusqu’à 7 % d’économies sur votre consommation énergétique.

La règle veut que les pièces de vie aient une température de 19° pour 16° pour les chambres et 21° pour la salle de bain. En prenant en compte ces petites astuces du quotidien, vous parviendrez à réaliser d’énormes économies sur votre consommation énergétique.

Related posts

Comment bien choisir son matelas grâce à ce commerce dans l’Ain ?

Journal

Que faire en cas de serrure grippée ?

Journal

Quels outils indispensables de bricolage avoir à la maison ?

Journal