gefb-cg71.com
Image default
Agriculture

VIDEO. « Ce cerf majestueux me fixe du regard et brame tout près de moi », en immersion avec les rois de la forêt de Chaux


Alors que les derniers raires se font entendre dans la forêt du Jura, je vous emmène dans la plus grande discrétion à la rencontre du cerf en plein brame. Totalement camouflé, me voici au plus près du roi de nos sous-bois. Des instants intenses en émotion.

Chaque année, au début de l’automne, le cri rauque et puissant des cerfs déchire la quiétude de la deuxième plus grande forêt de France de feuillus. La forêt de Chaux près de Dole s’étend sur près de 22.000 hectares. Le brame est un moment important de la vie des cervidés. Les mâles habituellement invisibles montrent leur puissance à leurs adversaires afin d’avoir le plus beau cheptel de biches. C’est un moment magique à observer mais qui demande la plus grande prudence afin d’éviter tout dérangement.

Approcher un cerf nécessite d’être invisible en se fondant dans la végétation. Camouflage obligatoire. 

Une lente approche commence sans bruit, guidé par le son du brame. Mètre par mètre, j’avance sous le poids des appareils photos, placé sous le vent pour ne pas être repéré par l’animal. Puis l’instant magique arrive : 

Il est tout près devant moi.. C’est lui qui va venir vers moi. C’est un moment exceptionnel. Il me fixe du regard, il hésite, intrigué parce qu’il ne comprend pas ce que je suis. 

►  Reportage : Jean-Stéphane Maurice

Pendant plus d’un mois lors de la période du brame, les sous-bois habituellement si calmes s’animent. Les grands cerfs protègent leur harde de biches face aux plus jeunes animaux débordant d’énergie. La rivalité peut aller jusqu’à des combats parfois mortels. 

Approcher les cervidés en évitant tout dérangement demande de vraies connaissances du milieu et des animaux. C’est pour c’est raison que l’on conseille de rester en lisière de forêt ou sur les chemins blancs pour écouter le brame au crépuscule. L’instant est déjà exceptionnel. 

Les biches ne sont fécondes que durant vingt-quatre heures. Tout dérangement durant ces moments très importants dans la vie des cervidés peut être vraiment néfaste et gêner la reproduction.

La période du brame est sans aucun doute le moment où cette immense forêt, la seconde plus grande forêt domaniale de France revêt ses plus beaux habits. La végétation se transforme alors en une palette de couleurs vertes jaunes oranges et rouges.

Dans la forêt de Chaux, le plan de chasse 2021-2022 autorise l’abattage de 372 cerfs. La population de cerfs cause selon l’Office National des Forêts trop de destruction sur les jeunes chênes. Ici, on peut y trouver encore de magnifiques étendards aux ramures majestueuses. Mais pour combien de temps encore ? 

Comme dans toutes les forêts du monde, la saison du brame nécessite un respect pour les animaux et une patience sans fin.

Ce matin-là, avant d’apercevoir le cerf bramer, l’attente a été récompensée. Un martin pêcheur est venu se poser au bord d’un étang. Une rencontre de quelques instants après de longues minutes à ouvrir l’œil, espérer une rencontre. “On nous demande souvent ce qui nous plait, à attendre quand il ne se passe rien. En fait, il se passe toujours quelque chose. On est dans un endroit magnifique. C’est beau, il y a un côté méditatif. Et ça serait trop facile si on voyait un animal à chaque fois, ça deviendrait un zoo !”.

Dans chaque massif forestier français, il existe des associations vous proposant une découverte du brame. Elles vous permettent de côtoyer au plus près cette ambiance merveilleuse en toute sécurité. En effet, les excès de testostérone peuvent rendre un cerf imprévisible et très dangereux.  





Source

Related posts

« Cultiver » des insectes, une solution durable pour assurer la sécurité alimentaire de l’humanité ?

adrien

comment mieux assurer les viticulteurs ?

adrien

cinq pistes pour fluidifier les approvisionnements en Afrique

adrien