gefb-cg71.com
Image default
Agriculture

un concours virtuel pour élire la meilleure vache montbéliarde de ces 5 dernières années…à vous de voter !

Notez cet article



Un concours en ligne est lancé ce mercredi 12 mai par une association d’éleveurs du Doubs. Les internautes devront départager les vaches à partir de vidéos et choisir la championne des championnes. Une façon originale de pallier l’absence d’événements agricoles.

En raison de la crise sanitaire, les meilleures laitières ne défileront pas au Salon de l’agriculture ni dans les allées de la Foire Comtoise cette année. Les concours doivent donc se réinventer. C’est le cas de Montbéliard Prestige. Il se déroule habituellement à Micropolis à Besançon durant la Foire Comtoise, annulée cette année encore. Covid oblige, l’association s’est adaptée. L’événement aura donc lieu sur la toile. “Il était primordial que l’on puisse continuer à promouvoir la Montbéliarde mais aussi les éléveurs et le monde de l’agriculture dans son ensemble surtout en cette période”, explique Philippe Maître, directeur de Montbéliarde Association.

Elire la championne des championnes

Sur internet, entre le 12 et le 24 mai les internautes devront départager quelque 36 bêtes et lauréates du passé. Les candidates sont connues, elles ont été sacrées championnes et meilleurs mamelles au concours Montbéliard Prestige entre 2015 et 2019 par des juges issus de la filière agricole. L’élue deviendra donc la championne des championnes de ces 5 dernières années. Habituellement le jury examine la morphologie de l’animal : son format, son bassin, ses aplombs, la mamelle etc. “Cette fois-ci le choix reviendra à des citoyens lambdas qui auront des critères peut-être plus subjectifs” prévient Philippe Maître.  Des vidéos tournées lors des précédentes éditions présenteront les candidates. Elles seront diffusées séparément sur le site internet de Montbéliarde association et sa page facebook.

Une façon pour les éleveurs de maintenir un lien avec le public

Cet événement virtuel permettra de compenser un peu le manque d’événements agricoles. Sans concours depuis plus d’un an, les éleveurs se sentent un peu isolés. Tony Trouf est éleveur au Gaec de la Corvée aux Premiers Sapins (Doubs). Sa vache Gribouille a été primée au Concours Général de la race à Paris au Salon de l’Agriculture en 2017. Elle a également obtenu le titre de vice-championne lors du concours Montbéliard Prestige de 2018. Certaines années, Tony Trouf se rend jusqu’à 5 à 6 concours.

Les concours sont des moments de convivialité très importants pour nous, éleveurs.

Tony Trouf, éleveur dans le Doubs.

Au-delà de l’aspect concours, ces événements sont l’occasion pour les éleveurs d’échanger sur leurs pratiques, leurs difficultés, mais aussi de s’épauler en partageant des astuces. Cet e-concours Montbéliard Prestige ne remplacera pas ces rencontres entre agriculteurs et grand public mais il permettra à la filière “de communiquer”. Pour tous les amateurs et passionnés de la race Montbéliarde, à vos clics ! Rendez-vous ce mercredi 12 mai sur le site de Montbéliarde association ou sa page Facebook pour voter pour la meilleure vache.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets





Source

Related posts

Sécheresse : la Saône-et-Loire en alerte renforcée, l’Yonne en vigilance

adrien

​​​​​​​Coronavirus Covid-19 : en quoi consiste le plan d’aide annoncé pour la viticulture française ?

adrien

Agriculteurs et transition agroécologique : le jeu, cet outil très sérieux

adrien