gefb-cg71.com
Image default
Agriculture

Sécheresse : la Saône-et-Loire en alerte renforcée, l’Yonne en vigilance

Notez cet article


« La sécheresse estivale se confirme en Saône-et-Loire ». C’est ce qu’annonce les services de l’état dans un communiqué ce vendredi 5 juin. Le seuil d’alerte renforcée est déclenché dans le centre du département. D’autres bassins versants sont placés en alerte dans l’ouest du département, le Morvan et les bords de Loire. 

Les épisodes pluvieux de la fin du mois de mai ont été « bénéfiques pour l’humidité des sols et la végétation, mais la situation s’est depuis largement détériorée » constate la préfecture. « L’absence de précipitations et les fortes chaleurs ont conduit à une nouvelle dégradation des débits des cours d’eau et à une baisse du niveau des nappes. » Dans le département, les premiers signes inquiétants s’étaient faits sentir dès le mois d’avril. 

Sont donc placés en alerte renforcée (orange sur la carte) :

  • le secteur « Arconce et Sornin »
  • le secteur « Grosne »

Sont placés en alerte (jaune sur la carte) :

  • le secteur « Arroux – Morvan »
  • le secteur « Bourbince »
  • le secteur  « Loire »

Le reste du département est reste placé en vigilance (blanc sur la carte)

Le seuil alerte renforcée est désormais déclenché sur 2 des 8 bassins versants du département. / © préfecture Saône-et-Loire
Le seuil alerte renforcée est désormais déclenché sur 2 des 8 bassins versants du département. / © préfecture Saône-et-Loire

Le déclenchement ou le renforcement des seuils d’alerte entraine plusieurs mesures de restriction dans les bassins versants concernés. Dans les zones en alerte et en alerte renforcée, les usages domestiques suivants sont contraints :

  • le remplissage des piscines privées est interdit
  • le lavage des voitures hors des stations professionnelles équipées d’un système de recyclage des eaux est interdit
  • l’arrosage des espaces verts et des massifs fleuris est limité ou interdit selon le niveau de restriction
  • l’irrigation agricole est soumise à restrictions d’horaires

“Un renforcement voire une généralisation des mesures de restriction au cours des prochaines semaines est très probable” estime la préfecture. Les prévisions météorologiques ne laissent pas entrevoir une amélioration de la situation. Un nouveau point d’étape doit avoir lieu le 17 juin, avec potentiellement de nouvelles mesures de restriction à la clé.

 

L’Yonne en vigilance sécheresse

Ce vendredi après-midi, la préfecture de l’Yonne annonce de son coté le déclenchement de la vigilance sécheresse sur l’ensemble du département. “Les températures sont constamment au-dessus des normales depuis septembre 2019 (avec des moyennes mensuelles exceptionnelles certains mois : +4°C par rapport à la normale en février et avril 2020)” explique la préfecture. 

La situation hydrolique du département est “déjà préoccupante” et se rapproche de celle de l’année 2019. L’an dernier, la vigilance sécheresse avait été déclenchée le 20 juin. 

“Un renforcement voire une généralisation des mesures de restriction au cours des prochaines semaines est très probable” estime la préfecture. Les prévisions météorologiques ne laissent pas entrevoir une amélioration de la situation. Un nouveau point d’étape doit avoir lieu le 17 juin, avec potentiellement de nouvelles mesures de restriction à la clé.

 



Source

Related posts

“On se doutait bien qu’on ne garderait pas tous les clients” Les producteurs s’interrogent sur l’avenir

adrien

​​​​​​​Coronavirus Covid-19 : depuis le déconfinement, le marché bio de Quetigny est devenu hebdomadaire

adrien

2020, un excellent cru pour le kirsch de Fougerolles en Haute-Saône

adrien