gefb-cg71.com
Image default
Agriculture

Justine, agricultrice de Haute-Saône pose dans “Belles des prés”, un calendrier glamour… pour une bonne cause

Notez cet article


Justine a 29 ans, elle est agricultrice en Haute-Saône. Avec 11 autres jeunes exploitantes agricoles de toute la France, elle a posé pour le calendrier 2021 “Belles des prés”. Il dévoile des photos qui mêlent agriculture et féminité. Un calendrier insolite et surtout solidaire.

Elle est l’une des 12 agricultrices à s’afficher dans l’édition 2021 du calendrier, bien connu dans le monde agricole. La jeune agricultrice de 29 ans est à la tête d’une exploitation de 130 hectares et d’un cheptel de 140 vaches allaitantes. Elle a rejoint le projet du photographe, Johann Baxt, installé entre Toulouse et Carcassone. Depuis 8 ans, il sillone la France pour mettre en avant le “glamour” des agricultrices dans le calendrier intitulé “Belles des prés”.

Justine, une amoureuse de la terre

Depuis toute petite, Justine se passionne pour l’agriculture. Ses grands-parents du côté de sa mère étaient du métier. Sa maman, prend la relève en 1991 et s’installe elle aussi. Quelques années plus tard, en 2013, Justine après une expérience professionnelle chez un concessionnaire agricole, vient la rejoindre à la ferme. 

J’ai toujours été passionnée par la ferme, l’agriculture depuis que je suis toute petite.

Justine, 29 ans, agricultrice 

Campagne haut-saônoise

Campagne haut-saônoise

© France3 Franche-Comté

Justine, femme et chef d’exploitation agricole

La maman de Justine prend sa retraite, en 2019. Justine se retrouve alors à la tête de l’exploitation. Elle peut compter sur l’aide de son papa qui vient l’aider de temps en temps, tout comme son mari. La jeune femme veut défendre et valoriser cette terre qu’elle aime. Justine devient début 2020 présidente des Jeunes Agriculteurs en Haute-Saône. Un département où un agriculteur sur trois est une femme.

J’entendais ma mère, raler toute seule dans sa cour sur les problèmes que nous rencontrons dans les fermes. Mais ça ne sert à rien, il faut aller plus haut, s’unir pour se faire entendre, d’où mon engagement syndical.

Justine, 29 ans, agricultrice

Calendrier Belle des prés 2021

L’agriculture, un monde au féminin aussi

Pour continuer son combat, et mettre en avant cette agriculture jeune, moderne, et féminine, Justine s’est lancée dans cette nouvelle aventure. Le photographe l’a contacté pour ce projet qui souhaite mettre en avant la féminité dans l’agriculture par des clichés glamour. Le tout pour une bonne cause, puisque 5% de la vente des calendriers va à une association.« Petit coup de pouce à la ferme » aide les femmes qui veulent évoluer dans le domaine agricole. Le tout, en finançant et accompagnant des projets.

J’ai accepté ce projet pour montrer que l’on peut-être agricultrice et très féminine, j’avais les idées pour la réalisation des photos. Ce sont de belles photos, pas vulgaires, une belle image de notre métier.

Justine, 29 ans, agricultrice

Pour le photographe, pas question de tomber dans des photos trop sexys. “C’est un calendrier soft et féminin. Il n’est pas question de tomber dans la vulgarité. C’est léger et sans provocation, la priorité est au naturel et au champêtre” explique Johann Baxt dans les colonnes de la Voix du Midi. Il a silloné plusieurs régions pour réaliser ce calendrier 2021, de la Haute-Saône à  la Normandie, Bretagne, Alsace ou le Cher.

D’autres portraits de “Belles des prés” réalisés à travers la France 

Maelly de Charente

Maelly de Charente

© Johann Baxt

 

Lydie de Bretagne

Lydie de Bretagne

© Johann Baxt

 

Jennifer du Cher

Jennifer du Cher

© Johann Baxt

Le calendrier Belles des prés et vendu au prix de 18,90 euros, en format A3.



Source

Related posts

pourquoi des agriculteurs se plaignent d’être pris “pour des benêts” ?

adrien

Une pétition circule pour demander la fermeture d’un élevage de visons en Haute-Saône

adrien

un an après ” l’amour est dans le pré ” ils créent une cagnotte pour sauver leur ferme

adrien