gefb-cg71.com
Image default
Agriculture

Cassis, l’autre or noir de la Bourgogne !



C’est l’autre trésor de la Bourgogne, avec le raisin bien sûr, la récolte du cassis a débuté depuis quelques jours. Compliquée par la pluie mais prometteuse pour la filière !

C’est une récolte qui s’annonce enfin prometteuse. Après une saison 2019 catastrophique, une année 2020 mi-figue mi-raison, la récolte de cassis est cette fois très encourageante, même si rendue délicate par la pluie. Florent Baillard, producteur de cassis et président de la coopérative Socofruits Bourgogne explique : « il va pas falloir traîner, car les pluies vont altérer les fruits, on va presque tourner 24h/24 ! »

Pourtant, le gel du printemps n’avait pas épargné les parcelles et les producteurs de cassis. La récolte a lieu généralement de fin juin à mi-juillet, la date étant déterminée par le taux de sucre que renferment les baies. Elles sont récoltées mécaniquement et immédiatement acheminés vers leur lieu de transformation ou de stockage. Joël Mignotte est lui producteur à Nuits-Saint-Georges en Côte-d’Or, et il a le sourire aux lèvres devant cette année juteuse : « Ca sera une belle récolte, c’est bien mûr, les fruits sont sains, c’est joli ».

Le cassis de Bourgogne, qui bénéficie aujourd’hui d’une IGP, une indication géographique protégée, est cultivé sur plus de 800 hectares dans notre région. Véritable institution, ce fruit aime la même terre que la vigne et ne se consomme que très rarement cru ! 

16 millions de bouteilles chaque année

Un petit fruit noir qui peut rapporter gros. Elle fait vivre les producteurs, qui vendent le fruit et les bourgeons. Mais aussi les liquoristes, qui produisent de la crème de cassis chaque année. Aujourd’hui, la filière produit 16 millions de bouteille chaque année. Le chiffre d’affaire est de 60 millions d’euros. Les liquoristes vendent 6 millions de bouteilles par an à l’étranger : 3 millions au Japon, 1 million en Allemagne. 


Mais le cassis ne se limite pas simplement à la liqueur. Car si 70 % du cassis récolté part toujours pour les liquoristeries, il est aussi utilisé en cuisine ou dans la fabrication de produits cosmétiques et pharmaceutiques. Une diversification qui peut aider la filière face à la baisse de la consommation des liqueurs de cassis : environ 3% par an. La France reste le 3e pays producteur de cassis en Europe. Chaque année, entre 1500 et 2000 tonnes de cassis de Bourgogne sont récoltées.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets





Source

Related posts

La crise agricole en Inde provoque un imbroglio politique avec le Canada

adrien

En cessant de labourer les sols, on pourrait réduire l’impact de l’agriculture sur le climat de 30 %

adrien

pourquoi la justice a relaxé des Faucheurs Volontaires d’OGM poursuivis pour refus de prélèvement ADN ?

adrien