gefb-cg71.com
Image default
Agriculture

2000 fûts de bière volés en pleine nuit… sans bière, et pour l’inox ! 


A Bletterans dans le Jura, la brasserie Rouget de Lisle a été victime d’un important vol la nuit du 21 au 22 août. Les cambrioleurs très bien organisés ont emporté les fûts pour les revendre sans doute dans les pays de l’Est.

La caméra de surveillance a livré quelques précieux renseignements. On y voit en pleine nuit trois camions immatriculés en Pologne s’emparer des fûts, un par un. 2060 fûts de 12 kilos exactement se sont volatilisés cette nuit-là dans la plus grande brasserie artisanale du Grand Est. Préjudice 140.000 euros. Un vol insolite, car les délinquants ont bien pris le soin d’emporter des fûts vides. Moins lourds, et plus faciles à revendre.

La brasserie qui emploie 17 salariés, n’en revient pas. “On s’attendait à des vols de cartons, de verreries, mais des fûts vides, jamais !” confie Bruno Mangin, directeur de la brasserie Rouget de Lisle.

Pour le patron de l’entreprise, le scénario ne fait guère de doute, ces fûts sont partis loin. “En Europe de l’ouest, les fûts sont consignés, numérotés, on a prévenu nos confrères. Il faudra aller beaucoup plus loin pour les céder… on espère que l’enquête aboutira”, explique-t-il.

Le prix de l’inox, convoitise des voleurs

Ils aimaient peut être la bière et la fine mousse brassée dans le Jura, mais c’est surtout la valeur marchande des fûts qui a attiré les voleurs. Le cours de l’inox s’établissait en juin 2021 à 2360 euros la tonne. En 2020, le prix de l’inox a grimpé de près de 20%. “L’inox a pris beaucoup de valeur. Ca n’arrive plus de Chine comme avant par bateau. Les prix ont flambé. Toute l’industrie est pénalisée. L’inox a pris 30% depuis le début de l’année, c’est difficile d’en avoir” affirme le dirigeant.


© Rémy Poirot – France TV

L’enquête a été confiée à la gendarmerie. Les assurances devraient prendre en charge le préjudice. Mais ce vol a marqué les salariés. “C’est un coup dur, se faire voler c’est une agression dont on ne sort pas indemne, les salariés en parlent, les gens sont touchés” conclut Bruno Mangin.

La brasserie du Jura n’est pas la seule ces derniers jours à avoir été la cible de voleurs de métaux. Dimanche 15 août, la fromagerie Lehmann à Grand Charmont dans le Doubs s’est fait voler trois cuves en cuivre et inox. Valeur 90.000 euros. Les cuves ont été retrouvées rapidement par les gendarmes sur une aire de gens du voyage dans le secteur de Maîche. Un homme interpellé, a été placé en détention. Les cuves ont été restituées à la fromagerie.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets





Source

Related posts

pour nourrir ses chèvres, elle lance un appel aux dons de sapins de Noël et se retrouve submergée

adrien

Vins natures, vins vivants… rencontre avec des vignerons passionnés et passionnants !

adrien

les opposants au parc à thème historique “Éclat” se regroupent au sein d’un collectif

adrien